Andrea Thominot

Éd. 10 pages au carré, 2021

En secret nous est confié cette belle et hardie déclaration d’intention d’un jeune poète. Avec justesse, lucidité, sincérité il nous conte son récit d’apprentissage dans lequel sont mentionnés de premiers héritages: Baudelaire d’abord peut-être (« J’ai longtemps habité… ») et celui souvent dénié aujourd’hui du surréalisme (« Il fallait écrire vite pour brûler le silence »). N’ayant un jour plus «  d’idées pour écrire des poèmes », il s’en va vivre dans une annonce immobilière où il rencontrera les mots d’autres poètes sans s’identifier pour autant à leur mal-être. Il avoue sa peur dans un monde de virtualités exaltées où « Tout le monde s’est mis à rêver en plein jour » et décide de quitter son appartement, une certaine appartenance donc, pour aller rejoindre les fous au « …premier jour / Qui recommence enfin ». Au cours de ses changements d’existence, il découvrira dans une armoire une voix qu’il avait oubliée mais que son écriture fait fort bien sonner. Le poème s’achève sur cette proclamation pour le moins héroïque: « Ma voix sera le feu / Qui hurle au reste de la meute », chemin sur lequel il ne manquera pas de se rencontrer.

Musique Magali Robergeau & Gérald Méreuze,
lecture & mise en son: Jacques Vincent.

Un commentaire sur « Andrea Thominot »

  1. Hello Jacques,

    J’ai bien aimé cet extrait de poème, très sympa de t’écouter réciter de la poésie, j’ai bien fait de m’abonner !

    Si ça te dit on pourrait essayer d’enregistrer quelques lectures accompagnées de guitare ou de violoncelle lors d’un de tes passages à Paris. J’ai le nécessaire chez nous.

    Des bises et à très vite

    Etienne

    Envoyé à partir de Courrier pour Windows

    De : 30′ D’!NSOMN!E Envoyé le :jeudi 10 mars 2022 07:18 À : etiennevincent@live.fr Objet :[New post] Andrea Thominot

    jacquesvincent posted:  » Éd. 10 pages au carré, 2021 En secret nous est confié cette belle et hardie déclaration d’intention d’un jeune poète. Avec justesse, lucidité, sincérité il nous conte son récit d’apprentissage dans lequel sont mentionnés de premiers héritages: Baudela »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s