Étienne Faure

Vol en V, éditions Gallimard, 2022.

« C’est à pied, pas à pas qu’on mesure / l’exactitude des souvenirs… »
Tous les poèmes de ce recueil, s’ils font partie d’un ensemble différent ont en commun leur forme: une longue phrase cheminant ligne par ligne qui s’achève sur un point final suivi d’un titre en italiques posé non comme un départ mais comme un retour, un atterrissage.
« En traversant la rue de Prague à Paris / m’est revenu le souvenir d’un hiver / arpenté à pas de loup sur la neige, vieux tissu / issue d’un temps où l’Europe était muette, / cousue en un grand damassé de langues, »
Le regard ambulant de l’auteur voyage par glissements analogiques à travers territoires et saisons de la mémoire dont l’écriture rend compte avec minutie. Si « passer c’est penser à la vitesse des pas », Étienne Faure s’applique à « noter la phrase avant qu’elle s’envole » pour la donner en partage au lecteur, invite à éprouver une respiration incitant à « ralentir le pas pour voir plus de choses ».

Musique: Magali Robergeau & Gérald Méreuze,
lecture & mise en son: Jacques Vincent.