Lectures sous couvre-feu, saison 2•1

Kikuo Takano, « Haut dans le ciel », traduction de Philippe Démeron à partir de la version italienne de Paolo Lagazzi et Yasuko Matsumoto, éditions RAZ, 2020.

Des poèmes comme prières sans demande tendues vers l’insaisissable.
… je t’ai appelé / « Dieu! », puis « paroles! ». / Tant de fois je t’ai appelé / « néant! », puis à nouveau « paroles! ».

Extraits publiés avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Musique: Magali Robergeau et Gérald Méreuze, lecture et montage: Jacques Vincent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s